header secondaire general
Le projet présenté par la Société Santé et Mieux-être en français du Nouveau-Brunswick (SSMEFNB) avait pour partenaires les responsables pour le projet Préparer le terrain; le Réseau-action Formation et Recherche; le Réseau-action Communautaire; le Réseau-action Organisation des Services et le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.

L'initiative avait pour objectif la mise en œuvre d'une base de données contenant une description des soins et services de santé primaires disponibles en français sur l'ensemble du territoire de la province. Il s'agit d'un répertoire de données électroniques accessibles sur Internet et présenté sous forme de système d'information géographique (SIG).


Résultats

Le projet Préparer le Terrain mené précédemment par la SSMEFNB, a permis d'assembler une partie des données sur les services de soins de santé primaires dans la province. Le projet de Cartographie des actifs a consisté à organiser les données, à les qualifier en posant un jugement sur la disponibilité des services en français dans chacune des régions sanitaires, et à rendre ces données accessibles sur Internet.


Répercussions

Le projet représente une première étape dans une longue chaîne de résultats qui, à long terme contribuera :
  • À un meilleur accès à des informations sur les soins de santé primaires en français
  • À de meilleures connaissances sur le sujet
  • À donner lieu à des actions et des choix plus éclairés, favorisant ainsi un meilleur état de santé de la population acadienne et francophone.

Selon les personnes interviewées dans le cadre de l'évaluation de ce projet, les responsables gouvernementaux, les chercheurs, les gestionnaires et les professionnels de la santé pourront facilement visualiser et comparer l'accès des soins de santé et réagir en conséquence. Certains intervenants sont d'avis que le site fournira des informations permettant à certaines communautés de mieux revendiquer des services.

Le projet a contribué à renforcer le rôle de la SSMEFNB en tant que partenaire de la santé en français au Nouveau-Brunswick, et à assurer une bonne collaboration avec les Régies régionales de la santé et les responsables gouvernementaux. Enfin, le projet pourrait même servir de modèle pour d'autres régions du pays.

En vedette...

Les réseaux de santé de l'Atlantique et du Québec se réunissent à Halifax




photogrouperéseaux2

La santé en français dans l'actualité

Développement d'une norme linguistique pour l'Agrément des établissements de santé au Canada

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Avr 28, 2017 | Nouvelles
HSO + SSF  Le 28 avril 2017 (Ottawa) – L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.
Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.
Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Lire la suite...