header secondaire general
Le promoteur du projet, le Conseil communautaire Beausoleil avec la collaboration de ses principaux partenaires, ont mis sur pied un projet de sensibilisation visant la prévention de la maladie et la promotion de la santé. Le territoire desservi par le projet comprend environ 51 000 personnes dont 30% est d'expression française, soit près de 17 000 personnes. Les régions francophones sont éloignées de 40 à 75 kilomètres de Miramichi qui se situe au centre.


Résultats

Le projet a agi sur trois volets :
  • La sensibilisation des francophones du comté de Northumberland aux bienfaits des habitudes alimentaires saines et de l'activité physique
    • Des comités locaux ont été mis en place dans chacune des quatre communautés visées soit : Baie Sainte-Anne; Rogersville; Alnwick/Néguac et de la ville de Miramichi.
    • Plus de 50 séances de sensibilisation et de formation sur la promotion de saines habitudes de vie se sont tenues dans ces communautés.
    • Sept Bulletins santé ont été distribués dans 7 000 foyers francophones.Des comités École en santé furent mis en place dans sept écoles de la région et ont tenus des activités.
    • Un livre de recettes santé fut développé et distribué aux francophones.Les trousses pour parent de nouveaux nés furent complémenter par des informations sur l'alimentation saine et distribuées à l'hôpital.
    • Des leaders en conditionnement physique furent formés et ont reçu une certification.
    • Plus de 50 partenariats ont été élaborés lors du projet.
    • Le développement d'outils de promotion qui permettent de mieux informer les francophones des services disponibles dans leur langue.
  • Des répertoires des ressources francophones en santé furent distribués dans 7000 foyers francophones.
  • La participation des francophones à des activités de vie saine (ex. marche, vélo, sessions d'exercices, etc.).
    • Plus de 160 personnes ont participé régulièrement aux activités de vie saine dans les quatre communautés grâce à la mise en place des comités communautaires locaux.


Répercussions

Une progression fut observée au niveau de la participation et de l'intérêt des communautés à vouloir de plus en plus d'activités d'information et d'activités physiques. Le travail va se poursuivre grâce aux nombreux partenariats qui ont été conclus, en particulier, avec le projet MANGO (sensibilisation à une bonne alimentation) de la Régie régionale de la santé de Miramichi et pour la collaboration d'un employé du ministère du Mieux-être dans la formation de bénévoles à devenir instructeurs d'activités physiques. Enfin, l'appui continue de l'administration de la Régie de la santé, de la diététiste de la Santé publique, des comités communautaires et des commerces locaux contribuent au maintien de l'approche communautaire et au succès remportés pour une meilleure santé des francophones dans la région de Miramichi.

En vedette...

Nouvel outil: Guide santé pour les nouveaux arrivants au Nouveau-Brunswick

Le Réseau-action Organisation des services a travaillé depuis plusieurs années à la création d'un Guide santé pour les nouveaux arrivants, d'abord en recensant les outils existants et en analysant le contenu de ces outils.  Cet exercice a permis d’identifier le besoin de créer un outil qui faciliterait la compréhension et la navigation du système de santé chez les nouveaux arrivants de la province.
Lire la suite...

La santé en français dans l'actualité

Développement d'une norme linguistique pour l'Agrément des établissements de santé au Canada

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Avr 28, 2017 | Nouvelles
HSO + SSF  Le 28 avril 2017 (Ottawa) – L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.
Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.
Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Lire la suite...