header secondaire general

Nom du promoteur :
Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick inc. (MACS-NB)


Titre du projet :
Partenariat Mieux-être en français N.-B.


No de projet :
PSF-200-011


Catégorie et grappe de projet :
Réseau/Promotion de la santé


Liste des partenaires :
  • Le Réseau de santé Vitalité
     
  • Le ministère du Mieux-être, de la Culture et du Sport du N.-B.
     
  • Le Réseau-action Communautaire de la Société Santé et Mieux-être du N.-B.
     
  • La Fédération des jeunes francophones du N.-B.
     
  • L'Association acadienne et francophone des aîné.e.s du N.-B.
     
  • Centre de santé communautaire de Lamèque
     
  • Centre de santé Noreen Richard
     
  • Hôpital de l'Enfant Jésus RHSJ de Caraquet
     
  • Centre Médisanté de Saint-Jean

Réseau/ région/province/territoire visée :
La province du Nouveau-Brunswick


Contribution maximale :
240 500 $ (3 ans)


Objectifs visés par le projet :
  • Améliorer les capacités de répondre par une offre active aux demandes des partenaires pour de l'accompagnement dans les mécanismes d'inclusion des populations et communautés acadiennes dans leurs initiatives liées au mieux-être en français
     
  • Partager les compétences, expériences et bonnes pratiques découlant de l'approche Communautés – Écoles en santé pour soutenir l'émergence de nouvelles collaborations porteuses en mieux-être en français au N.-B.

Activités/extrants du projet :
  • Développement de collaborations avec le Réseau Vitalité, en lien avec ses composantes avec la communauté en mieux-être et promotion de la santé en français;
     
  • Accompagnement des agents de développement des centres de santé communautaire du NB dans l'orientation de leur travail communautaire;
     
  • Participation aux rencontres et dialogues de la branche Mieux-être du ministère du Mieux-être, Culture et Sport du NB sur réseaux régionaux du mieux-être et partenariats provinciaux;
     
  • Actualisation des outils et approche Écoles en santé;
     
  • Partage des résultats des travaux avec les réseaux Santé en français du pays;
     
  • Participation au partenariat Racines de l'espoir de la Fédération des jeunes francophones du N.-B. (FJFNB) par le partage d'outils et compétences en promotion de la santé et de ses déterminants;
     
  • Collaboration avec l'Association acadienne et francophone des aîné.e.s du N.-B. (AAFANB) à leur démarche Villes Amies des Aînés et exploration de potentiel d'alliance avec la FJFNB et Petite enfance autour d'une idée plus inclusive de Villes Amies des Générations;
     
  • Travaux sur stratégie d'appropriation de l'enjeu de la santé mentale en français au NB et recherche de financement pour mise en oeuvre de la stratégie privilégiée;
     
  • Documentation et mise en valeur des histoires à succès et pratiques exemplaires.


Résultats prévus/retombées concrètes du projet :
  • Un partenariat Mieux-être en français fonctionnel et en pleine effervescence au Nouveau-Brunswick, et entente de collaboration établie entre le Réseau de santé Vitalité, le MACS-NB et la SSMEFNB.
     
  • Un guide Écoles en santé actualisé et facilitant le maillage avec les écoles communautaires;
     
  • Une jeunesse francophone formée et outillée en matière de promotion de la santé et de ses déterminants;
     
  • Une stratégie d'appropriation de l'enjeu de la santé mentale par la communauté acadienne et le Partenariat Mieux-être en français N.-B.;
     
  • Nouvelles formes d'application du modèle Communautés – Écoles en santé sur plans provincial, régional et local;
     
  • Des compétences et produits d'information améliorés en matière de mieux-être en français.


Obstacles/défis identifiés :
  • Rythme des demandes et invitations;
     
  • Faire reconnaître les outils communautaires comme pertinents au monde scolaire;
     
  • Maintien des liens privilégiés tissés par le MACS-NB avec la SSF, la SSMEFNB et les réseaux santé en français du pays ;
     
  • Répondre aux besoins et réalités de la FJFNB;
     
  • Sensibiliser à l'intérêt de travailler sur modèles intégrés et inclusifs d'intervention plutôt que de restreindre ceux-ci à des modèles ciblés, en reflet de petitesse du territoire et besoin de convergence des rares ressources
     
  • Assurer représentation adéquate des intérêts des gens vivant avec défis de santé mentale;
     
  • Pouvoir être informés de toute l'émulation que peut engendrer la mise en œuvre des divers éléments du projet.
     

En vedette...

Nouvel outil: Guide santé pour les nouveaux arrivants au Nouveau-Brunswick

Le Réseau-action Organisation des services a travaillé depuis plusieurs années à la création d'un Guide santé pour les nouveaux arrivants, d'abord en recensant les outils existants et en analysant le contenu de ces outils.  Cet exercice a permis d’identifier le besoin de créer un outil qui faciliterait la compréhension et la navigation du système de santé chez les nouveaux arrivants de la province.
Lire la suite...

La santé en français dans l'actualité

Développement d'une norme linguistique pour l'Agrément des établissements de santé au Canada

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Avr 28, 2017 | Nouvelles
HSO + SSF  Le 28 avril 2017 (Ottawa) – L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.
Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.
Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Lire la suite...