header reseau communautaire
Les principales activités du RAC en 2010 - 2011

bullet big Outils de communications et de promotion : Le RAC a collaboré à la réalisation d'une campagne promotionnelle sur la SSMEFNB, ses 3 réseaux, le MACS-NB et les champions du mieux-être dans l'Acadie Nouvelle/Cap Acadie et à la réalisation du bulletin À notre Santé!  Le RAC s'est aussi allié avec le MACS-NB dans la promotion du mouvement Santé en français auprès du Partenariat canadien contre le cancer.

bullet big Activités administratives : Le RAC a contribué à l'organisation de 4 rencontres de réseaux, des événements et AGA 2010 de la SSMEFNB et du MACS-NB, ainsi qu'à la première rencontre du Conseil de concertation de la SSMEFNB.

bullet big Promotion continu du mieux-être : Le RAC a assuré la promotion de la stratégie nationale en Promotion santé et de la Stratégie du mieux-être communautaire en français au N.-B.  Avec le MACS-NB, le RAC a contribué à la mise en valeur des histoires à succès en mieux-être communautaire, notamment pas le biais de 2 numéros du Réseau MACS et des Prix Soleil.  Le RAC a de plus livré une communication affichée lors de la conférence nationale sur la Santé rurale 2010 et a tenu une série de kiosques promotionnels et présentations de sensibilisation sur le mieux-être en français et ont collaboré avec divers partenaires lors de multiples événements.

bullet big Collaboration RAC - appareil gouvernemental : Le RAC a participé à des rencontres d'échanges avec la sous-ministre du ministère des Affaires intergouvernementales et avec la Ministre de la Santé et la sous-ministre déléguée du N.-B.  Par le biais de la SSMEFNB et du MACS-NB, le RAC est partie prenante de l'entente signée avec le Réseau de santé Vitalité autour de la promotion - prévention et a participé à sa mise en oeuvre en 2010-2011.

bullet big Collaboration RAC - ministère des Communautés saines et inclusives (ancien ministère de la Culture, du Tourisme et de la Vie saine) : La SSMEFNB (dont le RAC) et le MACS-NB sont reconnus comme partenaires de la Stratégie du mieux-être du Gouvernement du N.-B. et ont été de l'organisation de la Conférence provinciale 2011 sur le mieux-être.

bullet big Le RAC et le domaine de la recherche : Le RAC a poursuivi la recherche sur les modèles de rapprochement entre système et communautés et s'est engagé dans une recherche sur les liens entre la santé et le mieux-être et les arts et la culture.  Le RAC a aussi participé à une recherche sur les capacités organisationnelles en santé de la population.

bullet big Mise à jour du guide Écoles en santé : Le RAC a collaboré aux travaux visant l'actualisation du guide Écoles en santé, en appui au MACS-NB et en collaboration avec la Fédération des jeunes francophones du N.-B., les directions et intervenants scolaires francophones, les acteurs des écoles communautaires, les infirmières du programme Apprenants en santé du Réseau Vitalité et les ministères de l'Éducation et du Mieux-être.

bullet big Engagements dans le domaine de la santé mentale : Le RAC et le MACS-NB se sont engagés en santé mentale, en étant partenaires de la tournée Images en tête; en collaborant avec l'ACSM à mise sur pied d'une table des intervenants dans la région Acadie-Chaleur et en participant à des réflexions de la SSF et de l'Institut canadien d'information en santé.

bullet big Implication dans le domaine des ressources humaines du mieux-être : Le RAC et le MACS-NB ont continué leur travail d'influence pour assurer l'intégration des ressources humaines reliées au mieux-être dans les plans de ressources humaines aux niveaux provincial et national.  Le RAC a de plus collaboré avec diverses associations professionnelles oeuvrant dans le secteur du mieux-être.

bullet big Livre sur l'historique de la santé en français au N.-B. : La SSMEFNB (dont le RAC) et le MACS-NB sont partenaires du CNFS-NB et de l'Institut d'études acadiennes de l'Université de Moncton pour la réalisation d'un livre sur l'historique de la santé en français au N.-B.  Cet outil devrait servir d'outil de formation à l'intention des futurs professionnels de la santé et du mieux-être et comme outil de promotion auprès des partenaires.

bullet big Développement d'outils visant à renforcer les capacités d'action dans le domaine du mieux-être en français : Le RAC a été partie prenante dans le développement d'outils visant à renforcer les capacités d'action dans le domaine du mieux-être en français: profils communautaires, sites Web, vitrine mieux-être, Village santé CIPA visant la mise en ligne d'une formation sur l'autogestion des maladies chroniques,...

bullet big Concertation en faveur du mieux-être : Le RAC a contribué avec la SSMEFNB et le MACS-NB dans une multitude de lieux de concertation: Village Santé; Coalition des réseaux communautés, Villes et Villages en santé du Canada autour de la prévention du cancer; Racines de l'espoir de la Fédération des jeunes francophones du N.-B.; démarche Municipalités amies des aînés au NB; travaux sur l'Aménagement culturel du territoire; coops et groupes de santé Hans Kai; Communautés et loisirs NB; réseau mieux-être Péninsule; etc.

 
   
   
   

En vedette...

Les réseaux de santé de l'Atlantique et du Québec se réunissent à Halifax




photogrouperéseaux2

La santé en français dans l'actualité

Développement d'une norme linguistique pour l'Agrément des établissements de santé au Canada

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Avr 28, 2017 | Nouvelles
HSO + SSF  Le 28 avril 2017 (Ottawa) – L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.
Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.
Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Lire la suite...