header reseau formation
Les principales activités du RAFR réalisées en 2007-2008 :

bullet big Dialogue santé dans la Péninsule acadienne : Le Réseau-action Formation et Recherche (RAFR) a participé à la planification et à la mise en œuvre de l'Initiative du ministère de la Santé du N.-B.: Dialogue santé dans la Péninsule acadienne.

bullet big Cancer du sein chez les femmes francophones : Le RAFR a permis de réaliser et promouvoir, en collaboration avec le Comité des femmes survivantes du cancer du sein et ami(e)s, une étude des besoins en recherche à caractère social dans le domaine du cancer du sein chez la population francophone du N.-B.

Le RAFR a de plus participé à l'organisation et à la réalisation du 2ième colloque provincial sur le cancer du sein en milieu francophone. Le réseau a aussi collaboré à la mise en œuvre d'une première phase de recherche portant sur les conséquences psychosociales et familiales du cancer du sein chez les jeunes femmes francophones du N.-B. en collaboration avec l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick et l'Hôpital Dr-Georges-L-Dumont.

bullet big Besoin de formation linguistique adaptée : Le RAFR a participé aux rencontres des coordonnateurs de langues officielles des huit régies régionales de la santé (maintenant connu sous les noms de Réseau de santé Vitalité et Réseau de santé Horizon) et du ministère de la Santé du N.-B.. Suite à l'identification des besoins de formation linguistique adaptée aux professionnels de la santé, une trousse d'outils de formation linguistique a été développée en collaboration avec la Corporation des sciences de la santé de l'Atlantique.

bullet big Identification des ressources humaines francophones : Le RAFR a poursuivi des démarches auprès du ministère de la Santé du N.-B. à propos de l'identification des ressources humaines et médicales francophones et sur l'identification de la langue des utilisateurs du système de santé. Ces initiatives permettront éventuellement de recueillir des informations quantitatives à propos des professionnels de la santé offrant des services en français au N.-B. (par l'entremise des associations professionnelles provinciales) et sur l'utilisation des services de santé par les francophones (par l'entremise de l'Assurance maladie).

bullet big Réflexion sur la recherche en santé en français : Le RAFR a participé conjointement avec le Centre de formation médicale du N.-B., l'Institut canadien de recherche en politiques et administration publique et la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de l'Université de Moncton à l'organisation et la réalisation d'une journée de réflexion sur la recherche en santé en français, regroupant les décideurs en matière de recherche en santé en français au N.-B.

bullet big Promotion des résultats d'une étude sociale: Le RAFR a permis la réalisation et la promotion d'une étude sur l'identification des besoins en matière de recherches à caractère social reliées au cancer du sein chez les femmes francophones du N.-B.

bullet big Publication d'un guide sur la formation : Le RAFR a participé à la publication de la version française de la 3e édition canadienne du guide Vivre en santé avec une maladie chronique pour des problèmes de santé physique ou mentale de longue durée. Ce guide sera utilisé dans le cadre de la formation en français des maîtres formateurs du programme d'autogestion des maladies chroniques Mes choix – Ma santé.

bullet big Base de données de recherche en français :  Les coordonnées et les publications des acteurs intéressés à la recherche en santé en français au N.-B. ont été regroupées dans la base de données de recherche crée par le RAFR en collaboration avec la Collectivité ingénieuse de la Péninsule Acadienne (CIPA). Le répertoire de recherche en santé en français a été lancée le 31 mars 2008. 

bullet big Engagement communautaire chez les jeunes : Le RAFR a facilité la collaboration entre les Réseau-action Communautaire (RAC) et la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick dans le cadre d'une initiative liée à la perception des jeunes francophones du N.-B. face à l'engagement communautaire et autres dimensions d'intérêts.

 

En vedette...

Les réseaux de santé de l'Atlantique et du Québec se réunissent à Halifax




photogrouperéseaux2

La santé en français dans l'actualité

Développement d'une norme linguistique pour l'Agrément des établissements de santé au Canada

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Avr 28, 2017 | Nouvelles
HSO + SSF  Le 28 avril 2017 (Ottawa) – L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.
Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.
Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Lire la suite...