header secondaire general
Canada NewsWire, Vendredi, 5 octobre 2007 - 06:30

SAINT JOHN, le 5 oct. /CNW Telbec/ - Silken Laumann, gagnante de trois médailles olympiques et l'une des conférencières les plus inspirantes au Canada, livrera le discours-programme du Sommet de la santé 2007, a annoncé aujourd'hui, le ministre de la Santé, Michael Murphy.
Organisé par la province du Nouveau-Brunswick, le Sommet de la santé 2007 aura lieu les 11 et 12 octobre au Saint John Trade and Convention Centre.

Ancienne championne mondiale de l'aviron, Laumann sera la conférencière vedette lors du banquet de la soirée du 11 octobre. L'ancienne championne mondiale et médaillée olympique consacre maintenant une bonne partie de son temps à donner des conférences axées notamment sur la promotion de l'activité physique chez les enfants.

Le livre de Laumann, Child's Play, succès de librairie en 2005, traite de la redécouverte des plaisirs de jouer en famille. En novembre 2006, le quotidien Globe and Mail a inscrit Laumann sur sa liste de 2006 des femmes les plus influentes au Canada. Elle a aussi été récemment nommée l'une des femmes les plus influentes dans le monde du sport au Canada.

"Tout comme elle a fait à titre de rameuse championne, Silken Laumann continue d'inspirer les Canadiennes et les Canadiens par son travail auprès des enfants. Nous sommes ravis qu'elle ait accepté notre invitation à titre de conférencière dans le cadre du Sommet de la santé," explique Murphy.

Ce sommet regroupera des chefs de file néo-brunswickois représentant les secteurs de la santé, des affaires, et de la collectivité. Il comprendra aussi des conférenciers de renommée mondiale qui discuteront des moyens d'améliorer la santé de la population néo-brunswickoise et de bâtir un système de santé en vue d'en assurer la pérennité. Les conférenciers traiteront divers sujets comme le développement de la petite enfance, l'engagement des citoyens, les soins de santé primaires, la gestion des maladies chroniques, la santé mentale, la technologie de l'information et d'autres transformations dans la prestation des services de santé.

"Voilà pourquoi nous avons choisi "Transformation" comme thème du congrès étant donné que les progrès réalisés dans ces domaines peuvent améliorer énormément notre système de soins de santé au fur et à mesure que nous continuons d'adopter les changements," explique Murphy. "Nous apprendrons comment les autres ont géré les changements afin que nous puissions améliorer les soins offerts aux patients et assurer la prestation des services plus près des gens," de dire Murphy.

Le premier ministre Shawn Graham et le ministre Murphy s'adresseront aussi aux participants du sommet.

Le Sommet de la santé 2007 est ouvert au public et on s'attend à attirer environ 300 participants de partout dans la province. Les délégués doivent s'inscrire au préalable. Pour de plus amples renseignements sur l'inscription, consultez le site Web du sommet à l'adresse www.sommetsante-healthsummit.ca.

Outre Laumann, Murphy a aussi annoncé les noms de tous les conférenciers (en ordre alphabétique). Ils sont :

Richard C. Alvarez

Richard Alvarez est un leader reconnu dans le milieu des soins de santé au Canada. Il est réputé pour accepter des mandats difficiles et pour être un bâtisseur d'organisations couronnées de succès. À titre de président et chef de la direction d'Inforoute Santé du Canada, il a joué un rôle de catalyseur dans l'accélération du développement des dossiers de santé électroniques au Canada. M. Alvarez a établi de solides partenariats de collaboration avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et avec d'autres intervenants, jetant ainsi les bases pour d'importants progrès. Il a établi une vision nationale élargie afin de réformer le système de santé au Canada au moyen de l'innovation et de la technologie. Sur le plan international, il a contribué à positionner le Canada en tant que chef de file dans le renouvellement des soins de santé. M. Alvarez a été président du Conseil national d'information sur la santé. Il agit régulièrement à titre de conférencier et d'animateur à l'occasion de conférences nationales et internationales sur les soins de santé et a été récipiendaire du prix Who's Who in Healthcare. Il est actuellement membre du comité consultatif du e-Health Research Centre (EHRC) de l'Australie, membre du conseil d'administration de la Prudential Assurance Co. et membre du conseil consultatif de l'Identity, Privacy and Security Initiative de l'Université de Toronto.

Jean-Luc Bélanger

Originaire de Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, Jean-Luc Bélanger est un acteur bien connu sur la scène sportive et récréative provinciale. Il a fondé les Jeux de l'Acadie, qui depuis bien des années, encouragent la santé et la forme physique chez les jeunes Francophones. En plus d'avoir travaillé en tant que professeur d'éducation physique et directeur d'école, il a oeuvré au sein du gouvernement du Nouveau-Brunswick pendant plusieurs années à titre de conseiller en sport, loisir et jeunesse. En reconnaissance de son travail communautaire exceptionnel et de son engagement indéfectible envers les sports, M. Bélanger a été reçu à l'Ordre du Canada en 1992. Toujours actif, il pratique le ski de fond, le patinage, le vélo, le golf et la marche.

Dr Charles Boelen

Dr Charles Boelen, médecin de la France, a fait ses études en Belgique. Il a poursuivi des études spécialisées en santé publique et en épidémiologie à l'université McGill à Montréal, en gestion du système de santé aux universités de Harvard et de Stanford et en formation des professionnels de la santé à l'Université de Paris. Au cours de presque 30 ans de travail au sein de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de 1972 à 2001, il a élaboré de nombreux projets liés au développement des ressources humaines du secteur de la santé et sa coordination avec les organismes de services de santé dans le but d'assurer la qualité, l'équité, la pertinence et la rentabilité des soins de santé. Selon les étapes de sa carrière, ses activités avaient une portée nationale, régionale et mondiale.

Alastair Dow

M. Alastair Dow, Ph.D., oeuvre dans le secteur de l'éducation depuis la fin des années 1970, plus particulièrement au sein du ministère de l'éducation et des services à l'enfance, à Adelaide et en région dans l'Australie-Méridoniale. Professeur d'anglais et de théâtre de profession, il a travaillé à divers niveaux d'enseignement et d'éducation dans des écoles partout dans l'État. En 2006, il a été nommé directeur de la stratégie de développement de la petite enfance et par le fait même, responsable de la mise en oeuvre du programme des centres d'enfants du gouvernement de l'Australie-Méridoniale. Ces centres sont au coeur du programme gouvernemental d'intervention précoce auprès de la petite enfance. M. Dow est titulaire de plusieurs diplômes en éducation et en développement de programmes, dont un doctorat de la Flinders University. Sa thèse de doctorat portait sur le travail des enseignants du niveau secondaire.

Cheryl Hansen

Cheryl Hansen possède 23 ans d'expérience en soins de santé dans des postes allant de l'intervention de première ligne à la gestion de portfolios, en passant par l'élaboration de politiques. Elle a acquis cette vaste expérience dans un large éventail de contextes, notamment en soins de santé primaires, hospitaliers, à domicile et de réadaptation. À l'heure actuelle, elle assure l'orientation et le leadership du Programme extra-mural du Nouveau-Brunswick à titre de directrice provinciale du programme au sein du ministère de la Santé. En plus de jouer un rôle de chef de file en ce qui a trait aux initiatives néo-brunswickoises de santé électronique et de télésanté, elle a siégé à divers conseils nationaux et elle est actuellement trésorière et représentante du Nouveau-Brunswick au sein de l'Association canadienne de soins et services à domicile.

Dr Andrew Holmes

Dr Holmes est le directeur des systèmes de rendement des résultats du ministère de la Santé de la Nouvelle-Zélande. Il concentre actuellement ses efforts sur la préparation d'une analyse de rentabilité pour justifier des investissements considérables dans le contexte de l'information requis pour appuyer la mise en oeuvre de la Stratégie de soins de santé primaires et de la gestion des maladies chroniques. Il possède une vaste expérience en matière d'évaluation des technologies et il siège au comité directeur de l'Australasian Cochrane Centre. Par le passé, il a travaillé à la création et à la mise en oeuvre du système de réservation des interventions chirurgicales non urgentes. Diplômé de l'Otago University, Dr Holmes est un spécialiste de la santé publique et un pédiatre agréé par l'American Board of Pediatrics.

Lynn Irving

Lynn Irving est titulaire d'un baccalauréat ès sciences (biologie) de l'Acadia University et d'un diplôme en physiothérapie de la Dalhousie University. Elle a entamé sa carrière chez J.D. Irving, Limited (JDI) en 1991 à titre de conseillère en physiothérapie spécialisée en médecine industrielle et du travail. Depuis, elle est devenue conseillère interne en matière de gestion des limitations fonctionnelles et de programmes de santé et de mieux-être des employés au sein du service de santé Irving. En cette qualité, elle a aidé à initier tout un éventail de programmes de promotion de la santé et de la productivité. En 1992, en plus de travailler pour JDI, Mme Irving a fondé un centre de réadaptation professionnelle et de conditionnement au travail qui porte le nom de Work Ready Professional Corporation et elle a établi un programme de réadaptation cardiaque de niveau 3 à Saint John. À noter que le National Institute of Disability Management and Research a rendu hommage au service de santé Irving en lui décernant un prix national d'excellence en gestion des limitations fonctionnelles.

Michael Kirby

Michael Kirby est un ancien sénateur qui a pris sa retraite du Sénat du Canada en 2006 après 22 ans de service. De 1999 à 2006, il a présidé le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie. Sous sa présidence, le comité a produit 11 rapports sur les soins de santé, dont le tout premier rapport national sur la santé mentale, la maladie mentale et la toxicomanie De l'ombre à la lumière. En août 2007, le premier ministre Stephen Harper a nommé M. Kirby comme premier président de la nouvelle Commission de la santé mentale du Canada.

Dr Kenneth W. Kizer

Dr Kenneth W. Kizer travaille à Medsphere après avoir occupé le poste de président-directeur général du National Quality Forum, un organisme privé et sans but lucratif sur l'amélioration de la qualité des soins de santé et de l'établissement de normes situé à Washington D.C. Il siège aussi à titre d'administrateur de Trinity Health, et travaille comme membre du groupe de travail U.S. Preventive Services et à titre de consultant pour plusieurs organisations et pays étrangers. De 1994 à 1999, il était sous-secrétaire de la santé au ministère des anciens combattants des États-Unis. À ce titre, Dr Kizer était le directeur général du système de soins de santé à l'intention des anciens combattants, le plus important organisme offrant des soins de santé aux États-Unis. Il gérait un budget de plus de 20 milliards de dollars (US), environ 200 000 employés et plus de 1 300 sites de prestation de soins.

Barbara Losier

Tour à tour engagée en loisir municipal, en promotion de la femme et de la Francophonie, Barbara Losier multiplie depuis plus de 25 ans les expériences en développement communautaire. En tant que bénévole, elle a été impliquée dans le dossier de la radio communautaire, tant aux niveaux local, national, qu'international. Elle est membre du comité organisateur du Congrès mondial acadien 2009. Depuis 1996, Madame Losier accompagne l'émergence du concept de Communautés en santé en Acadie du Nouveau-Brunswick en tant que directrice générale du Mouvement Acadien des Communautés en Santé du N.-B, le MACS-NB. À ce titre, elle siège au Forum de concertation des organismes acadiens du Nouveau-Brunswick et représente les intérêts des communautés aux conseils d'administration de la Société Santé et Mieux-être en français du N.-B. et de la Société nationale Santé en Français. L'organisme qu'elle dirige assure également la coordination du Réseau action Communautaire au Nouveau-Brunswick.

Dre Noni MacDonald

Dre Noni MacDonald est professeure de pédiatrie et d'informatique à la Dalhousie University, ainsi que clinicienne en maladies infectieuses pédiatriques à l'IWK Health Centre, à Halifax. Elle était anciennement doyenne de la faculté de médecine de la Dalhousie University. Elle est actuellement membre du Canadian Centre for Vaccinology et dirigeante du Health Policy and Translation Group. Parmi ses principaux domaines de recherche, mentionnons la microbiologie de la fibrose kystique, la gestion du stress parmi les membres du corps professoral de médecine, les infections transmises sexuellement chez les adolescents et les vaccins contre les maladies infectieuses chez les enfants et les adolescents. Elle a publié plus de 200 dissertations et siégé au comité de rédaction de plusieurs publications importantes. Elle est rédactrice-fondatrice et actuellement co-rédactrice en chef de la revue Paediatrics and Child Health. Elle est également rédactrice de la section santé publique du JAMC (Journal de l'Association médicale canadienne), l'une des dix meilleures revues médicales générales du monde selon le facteur d'impact. Dre MacDonald est associée de l'Académie canadienne des sciences de la santé, membre active de nombreux organismes universitaires et professionnels et membre de nombreux comités du gouvernement fédéral. Elle est également conseillère auprès du service de l'immunisation, de la vaccination et des produits biologiques de l'Organisation mondiale de la santé.

Dr Fraser Mustard

Dr Fraser Mustard est dirigeant du Founders' Network. À l'heure actuelle, sa mission principale consiste à mettre en lumière l'importance cruciale des expériences de l'enfant pendant les six premières années de vie. En 1999, en collaboration avec Margaret Norrie McCain, il a co-rédigé l'Étude sur la petite enfance, une étude sur l'apprentissage précoce incorporant des recommandations précises pour la collectivité. En 2002, il a établi le Council for Early Child Development and Parenting. Sur la scène nationale et internationale, il s'est avéré un ardent défenseur de l'importance du développement précoce du cerveau pour la santé, le comportement, l'apprentissage et la qualité de vie. Tout au long de sa carrière, Dr Mustard a influencé la politique publique en matière de santé au Canada en siégeant à de nombreux comités, conseils et commissions d'enquête parlementaires à l'échelle fédérale et provinciale. Il est Compagnon de l'Ordre du Canada et membre du Temple de la renommée médicale canadienne.

Hugh Risebrow

Hugh Risebrow travaille pour Interhealth Canada (Royaume-Uni) à titre de directeur général depuis 2006. Il s'occupe du développement des affaires et des opérations actuelles du Royaume-Uni, à la fois au Royaume-Uni et en Europe. Il participe activement au débat sur la réforme des soins de santé en Angleterre en tant que membre du panel sur les soins de santé CBI, du forum des membres de la confédération du Service national de la santé et du groupe de réflexion Reform. Ayant intégré le domaine des soins de santé assez tard dans sa carrière, il croit fermement dans la création d'un système public qui conserverait les valeurs fondamentales du Service national de la santé tout en étant beaucoup plus sensible aux besoins et en assurant un bien meilleur rapport qualité-prix avec l'argent des contribuables.

Dr Aurel Schofield

Dr Aurel Schofield a terminé ses études en médecine et en médecine familiale à l'Université Laval, à Québec. Il est actuellement directeur du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, vice-doyen de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke et vice-doyen de la Faculté de la santé et des services communautaires de l'Université de Moncton. Par le passé, il a occupé le poste de président de la section néo-brunswickoise du Collège des médecins de famille du Canada, il a été président-fondateur de la Société santé et mieux-être en français du Nouveau-Brunswick et il a co-présidé le Comité consultatif sur la collaboration en soins de santé primaires pour le ministère de la Santé. En plus de participer à d'autres organismes francophones du domaine de la santé, il a remporté de nombreux prix prestigieux à l'échelle provinciale et nationale en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l'enseignement médical et à sa profession.

Wendy Thomson

Mme Wendy Thomson, Ph.D., CBE, a poursuivi une carrière distinguée dans la fonction publique au Royaume-Uni et elle s'est récemment jointe à l'Université McGill à titre de directrice de l'École de travail social. Elle a été conseillère en chef en matière de réforme de la fonction publique auprès de l'ancien premier ministre britannique Tony Blair et elle a dirigé le bureau de la réforme de la fonction publique dans le secrétariat du cabinet, rôles pour lesquels elle a reçu le titre de CBE (Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique). De 1999 à 2001, elle a établi le premier service d'inspection du gouvernement local d'Angleterre et du pays de Galles en sa qualité de directrice des inspections au sein de la Commission de vérification. Jusqu'en 1999, elle était administratrice générale du London Borough of Newham. Avant de se joindre à l'équipe de Newham, elle était directrice générale d'un organisme de bienfaisance national du secteur de la santé mentale nommé Turning Point. Elle enseigne la politique sociale et la gestion de la fonction publique. Elle joue un rôle actif sur la scène internationale en aidant des gouvernements d'Afrique, d'Europe et du Moyen-Orient. Elle siège également au conseil d'administration de l'Agence de santé et service sociaux de Montréal et du Centre de santé de l'Université McGill.

© 2007 Canada NewsWire. Tous droits réservés

En vedette...

Nouvel outil: Guide santé pour les nouveaux arrivants au Nouveau-Brunswick

Le Réseau-action Organisation des services a travaillé depuis plusieurs années à la création d'un Guide santé pour les nouveaux arrivants, d'abord en recensant les outils existants et en analysant le contenu de ces outils.  Cet exercice a permis d’identifier le besoin de créer un outil qui faciliterait la compréhension et la navigation du système de santé chez les nouveaux arrivants de la province.
Lire la suite...

La santé en français dans l'actualité

Développement d'une norme linguistique pour l'Agrément des établissements de santé au Canada

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Avr 28, 2017 | Nouvelles
HSO + SSF  Le 28 avril 2017 (Ottawa) – L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.
Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.
Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Lire la suite...